Configurer un serveur de synchronisation avec rsync sur une plateforme Ubuntu

Le cas de figure que je rencontre personnellement est la sauvegarde de certains répertoires partagés de mon NAS vers un serveur de stockage externe.

Je précise au passage que dans mon cas les données ne sont pas critiques.

C’est avec rsync que je vais réaliser mes sauvegardes.

rsync est un outil simple disponible sans installation particulière sous Ubuntu et existant pour divers systèmes d’exploitation. La grande particularité de rsync est d’optimiser la bande passante disponible en compressant les données à synchroniser et en ne transférant que les octets modifiés.

Pour autoriser rsync à se lancer, il faut éditer le fichier /etc/default/rsync via la commande :

et modifier la ligne RSYNC à true

Pour configurer rsync, on crée le fichier de configuration de rsync en éditant le fichier /etc/rsyncd.conf via la commande :

En entête de ce fichier, il faut copier les lignes suivantes :

Le démon rsyncd sera lancé en tant qu’utilisateur rsync, et pourra donc écrire dans les répertoires qui lui seront attribués.

Dans ce fichier, on introduit les informations concernant les modules. Un module est une sorte de partage rsync. Dans notre cas, on va créer un module nommé share_rsync.

Vous pouvez bien entendu créer plusieurs modules de synchronisation. Il existe également d’autres mots clés à utiliser dans le fichier /etc/rsyncd.conf qui permettent l’authentification et d’autres choses. Vous trouverez de plus amples détails en tapant :

Ajouter un utilisateur et un groupe rsync

Attribuer le répertoire de sauvegarde à rsync

Attribuer les droits adéquats au répertoire de sauvegarde

Pour terminer, lancer rsync sans redémarrage avec la commande :

Le serveur est maintenant prêt pour recevoir les requêtes de synchronisation.

 

src: http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/serveur_de_synchronisation_avec_rsync

Le contenu de cet article est publié sous licence: CC BY-SA v3.0

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.